Les Nymphéas : Soleil couchant

Les Nymphéas : Soleil couchant

"Etonnante peinture, sans dessin et sans bords, cantique sans paroles, tableau où le peintre n'a plus d'autre sujet que lui-même…"

Louis Gillet, Trois variations sur Claude Monet, Paris, Librairie Plon, 1927, p. 110