Week-end

Un couple passe un week-end en voiture sur les routes d’Île-de-France. Leur parcours est ponctué de rencontres aussi bizarres que diverses, dont celle des membres du Front de Libération de Seine-et-Oise… En 1967, avec le succès de Pierrot le Fou, Godard est déjà un cinéaste de premier plan. Les évènements de 1968, pressentis par certains de ses films, sont l’occasion de la rupture. Godard se radicalise politiquement et tente de faire un cinéma politique au sein d’un collectif, le Groupe Dziga Vertov.
Réalisation : Jean-Luc Godard
Avec Jean Yanne et Mireille Darc
France, 1967, 1h35

Anarchie et cinéma
À la fin du XIXe siècle, les idées libertaires se propagent et gagnent les milieux artistiques. Le jeune cinéma ne tarde pas à porter lui aussi cette séduisante conception de la société. À l’occasion de l’exposition consacrée à Félix Fénéon, anarchiste engagé dès 1886, le musée de l’Orangerie s’interroge sur la manière dont le cinéma a véhiculé ces idées nouvelles à travers une sélection de films de fictions tournés, pour certains, du vivant de Fénéon et d’oeuvres plus récentes préludant ou accompagnant les évènements de mai 1968.