En raison de la situation sanitaire, le musée de l'Orangerie est fermé, et ce jusqu'à nouvel ordre. Merci de votre compréhension.

Informations Coronavirus : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Ubu Roi

Anarchie et cinéma
À la fin du XIXe siècle, les idées libertaires se propagent et gagnent les milieux artistiques. Le jeune cinéma ne tarde pas à porter lui aussi cette séduisante conception de la société. À l’occasion de l’exposition consacrée à Félix Fénéon, anarchiste engagé dès 1886, le musée de l’Orangerie s’interroge sur la manière dont le cinéma a véhiculé ces idées nouvelles à travers une sélection de films de fictions tournés, pour certains, du vivant de Fénéon et d’oeuvres plus récentes préludant ou accompagnant les évènements de mai 1968.


UBU ROI
Réalisation : Jean-Christophe Averty, d’après l’oeuvre d’Alfred Jarry
France, 1965, 1h37
Le père Ubu assassine le roi de Pologne et prend le pouvoir. Sa première décision : "J’ai l’honneur de vous annoncer que pour enrichir le royaume je vais faire périr tous les Nobles et prendre leurs biens." Entré en littérature à l’époque des attentats anarchistes, considéré comme précurseur du mouvement surréaliste, Alfred Jarry est soutenu par Félix Fénéon avec lequel il collabore, entre autres, à La Revue blanche. Par cette adaptation, Averty a marqué l’histoire de la télévision.