Danse dans les Nymphéas : Fabian Barba

Direction artistique et interprétation : Fabian Barba

Le nom de Mary Wigman évoque d’emblée la naissance de la danse moderne allemande et son développement après la Première Guerre mondiale : danse moderne ou danse d’expression, c’est dès lors une danse qui croit à la vie sous toutes ses formes vivantes. "Le retour aux racines de la danse, à la vie elle-même à partir de laquelle la danse bondit" comme l’a formulé la plus grande danseuse et chorégraphe allemande de son temps. Dès 1914, elle signe son premier grand solo La danse de la sorcière (Hexentanz), accompagnée de percussions. État extatique ou danse tribale, danse de groupe, pastorales, figures spatiales et cérémoniales… autant d’ouvertures possibles à des ressources enfouies qui peuvent ainsi réveiller les pulsions de mort et de vie venues des profondeurs de l’être.

fabian_barba_amwde_c_dieter_hartwig_3606.jpg

Fabian Barba, AMWDE © Dieter Hartwig

Fabian Barba, danseur et chorégraphe né à Quito en Équateur et venu se former à Bruxelles à P.A.R.T.S., l’école d’Anne Teresa De Keersmaeker, dialogue depuis bientôt dix ans avec la pensée chorégraphique de Mary Wigman qui continue de résonner sur la scène contemporaine à travers son credo "Temps, énergie, espace".

Dans le cadre de l’exposition Franz Marc / August Macke. L'aventure du Cavalier bleu