La Nuit du quatuor

La nuit, Monet, le quatuor : tel est, depuis quatre ans, le rendez-vous magique auquel vous convie le musée de l’Orangerie à l’occasion de la Nuit blanche.

Quatrième édition sous le signe de la transmission, entre jeunes interprètes et ensembles confirmés, entre répertoire classique et oeuvres contemporaines. La création est encore une fois au programme avec quatre nouvelles oeuvres composées dans le cadre d’un atelier réalisé par ProQuartet et la classe de composition du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.
Rendez-vous avec les meilleurs quatuors du moment dans la salle des Nymphéas pour une nouvelle et inoubliable Nuit du quatuor !

Quatuor Agathe
– 19h

Claude Debussy, Quatuor à cordes en sol mineur, op. 10 FL 91

Quatuor Piatti
Quatuor Harold
– 20h

Felix Mendelssohn, Quatuor à cordes en fa mineur, op. 80 no 6 / CompositeurÉlève du Cnsmdp, Quatuor en création

Quatuor Elmire
– 21h

Béla Bartók, Quatuor à cordes no 2, op. 17, Sz 67

Quatuor Kuss
– 22h

Ludwig van Beethoven, Quatuor pour cordes no 16 en fa mineur, op. 135 / Aribert Reimann, Sieben Bagatellen

Quatuor Arod
– 23h

Alexander Von Zemlinsky, Quatuor à cordes en ré mineur no 2, op. 15

Quatuor Yako
– Minuit

György Ligeti, Quatuor à cordes no 1 "Métamorphoses nocturnes" / Compositeur-Élève du Cnsmdp, Quatuor en création

Quatuor Ernest
– 1h

Joseph Haydn, Quatuor pour cordes en ré mineur, Hob III 76, op. 76 no 2 / Alexandru Sima, Quatuor à cordes (création)

Quatuor Cheng
– 2h

Béla Bartók, Quatuor à cordes no 3, Sz 85 / Compositeur-Élève du Cnsmdp, Quatuor en création

Quatuor Maurice
– 3h

Giacinto Scelsi, Quatuor pour cordes no 4 / Iannis Xenakis, Tetras pour quatuor à cordes

Quatuor Tchalik
– 4h

Jacques Boisgallais, Quatuor à cordes / Ludwig van Beethoven, Grande Fugue en si bémol majeur pour quatuor à cordes, op. 133