Danse dans les Nymphéas : François Chaignaud

François Chaignaud, chorégraphie, danse, chant
Adriano Spampanato, piano

François Chaignaud crée des performances dans lesquelles s’articulent danses et chants à la croisée de différentes inspirations. S’y dessinent la possibilité d’un corps tendu entre l’exigence sensuelle du mouvement, la puissance d’évocation du chant et la convergence de références historiques hétérogènes qui vont des précurseurs de la modernité chorégraphique du début du XXe siècle aux avant-gardes actuelles.
Dans l’ellipse de la salle des Nymphéas, il renoue avec la tradition du récital qui a joué un rôle majeur dans l’avènement d’une modernité chorégraphique au XXe siècle. À partir de l’ondoiement contemplatif des panneaux monumentaux du maître impressionniste, il imagine un récital miniature autour de l’oeuvre de la grande danseuse Isadora Duncan, qu’il étudie auprès d’Elisabeth Schwartz depuis 2015.